mardi 17 juillet 2012

Un long fleuve qui n'est pas si tranquille que cela...

Je vous écris, généralement, quand tout va bien pour moi. Belle perte, constatations surprises (...) bref, quand j'ai le moral, quoi.

Aujourd'hui, je ne l'ai pas. Pas plus qu'hier, en fait. Pourtant, j'ai tout pour être heureuse ; j'essaie de rester objective, j'ai perdu + de 25 kg en même pas 7 mois, c'est génial. Mon copain & ma mère sont les premiers à me tendre la main quand ça ne va pas, en plus de toutes les personnes qui sont toujours là pour moi quand j'ai un coup de mou (que je remercie une énième fois du plus profond de mon coeur).

Comble de chance et de bonheur, il y a deux jours, j'ai réussi à rentrer dans un de mes anciens pantalons en taille 44, que je mettais avant de grossir et de devenir ce que j'ai été.
Quand je l'ai ressorti je ne pensais même pas pouvoir y glisser une fesse dedans, parce que je le trouvais "petit". Le pire, c'est que non seulement j'ai rentré mon popotin dedans, mais de surcroît, j'ai réussi à le fermer. Je suis certaine que vous devez vous dire "han mais c'est super, elle a dû être euphorique !" (...) ouais, bah nan. Moi aussi je pensais que lorsque ça arriverait, ce serait le cas. Mais nan. Pas une larme, ni de peine, et encore moins de joie. Pas un sourire, non plus. Juste de l'étonnement. Quand je me suis regardée dans le miroir je me suis dit "ah ouais, quand même", puis, la seconde d'après, ça a résonné comme : "putain mais cette culotte de cheval (...) ça mérite liposuccion ici, là, ah et là aussi !".


Sans rentrer dans l'extrême, je crois que c'est à peu près comme ça que je me vois.


Autant vous le dire. Ce jeans, il y a presque 3 ans, quand je le mettais, j'étais contente. Je me trouvais ronde mais bien, j'étais satisfaite de ce que j'étais. Maintenant que je me suis vue grossir, que je me suis vue grosse/obèse, je ne vois plus que cela. Mes défauts. Le gras, la cellulite, j'en passe et des meilleurs.
Je me dis pas "c'est super t'as perdu énormément, tu peux rentrer dans tes anciennes affaires de quand tu t'assumais". Non, je me dis juste "regarde le gros tas que t'es, faut encore perdre au moins 15 kg, au moins !". Me contente plus de ce que je suis. Je peux pas me voir. Je ne supporte pas/plus mon reflet dans le miroir, de me voir en photo, de laisser mon copain me regarder ou me toucher le ventre. Je n'y arrive plus.

Cela me fait beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal. Quand j'étais obèse à 112 kg, ça n'allait pas. Maintenant que je fais 85 kg et que je peux me permettre davantage de choses en matière de fringues et tout, ça ne va pas plus. Du coup, je me dis : "mais quand est-ce que ça ira ?". Je n'ai pas la réponse. Je sais juste que je ne suis pas malheureuse (...) mais je ne me sens pas bien non plus.

Je suis désolée de raconter ma vie de la sorte. Je n'ai pas pour habitude de faire du déballage. Notamment parce que j'ai horreur de la pitié des gens. Mais bon, on va dire que c'est une <thérapie>.

A très vite...


Mademoiselle Frane*

15 commentaires:

  1. Tu sais je te comprend à travers ce que tu écris, je suis dans la même situation que toi, j'ai beau perdre du poids, quand je me regarde dans le miroir je me dis la même chose que toi, je me trouve absoulument hideuse, le reflet de mon corps dans le miroir est juste horrible pour moi, quand j'étais obèse, j'ai dépassé les 100 kilos durant une période de ma vie, je me sentais pas super bien, mais aujourd'hui a 85 kilos, je ne me sens pas mieux pour autant, c'est exactement comme toi, mon ventre cette bouée me dégoute, je n'accepte aucuns compliments, sans penser qu'on se fout de moi, je ne m'aime pas, et j'ai du mal à penser qu'on puisse m'aimer alors que moi même je ne m'aime pas.

    Je confirme la vie n'est pas un long fleuve tranquil,

    J'espère un jour, pour toi comme pour moi, qu'on arrivera à se regarder dans un miroir en se trouvant jolie.

    Sois forte ...

    Vnaessa (Coinbeauté)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu le sais Vanessa, je suis là pour toi quand tu veux. Ces derniers temps ça n'est pas facile pour nous deux mais ça reviendra. Comme je te l'ai dit : on est confronté à un mur sur notre chemin. A nous de le surmonter. Et tu verras, on rigolera bien quand on sera de l'autre côté... C'est dans pas longtemps j'en suis certaine... :-)

      Supprimer
  2. Sonia, tu as bien raison de parler ! C'est le meilleur remède, et c'est aussi la raison du succès du groupe sur Facebook : parler, ça aide. Et lire les commentaires motivant des gens, c'est une excellente thérapie.
    Ce qu'il faut bien que tu intègre, c'est que ce régime, tu ne le fais pas pour être 'parfaite', car la perfection, personne ne l'a. Même les plus belles actrices diront toujours qu'elles sont complexées, et certaines avoueront même passer par la case Photoshop. Donc de ce côté là, les actrices parfaites, on oublie.
    Ce régime tu le fais pas pour être parfaite aux yeux des gens, tu dois le faire pour être belle à tes yeux. La nuance est extrèmement importante. Même si aujourd'hui, le moral n'étant pas là, tu as du mal à t'imaginer être 'belle à tes yeux', un jour ça viendra.
    On a beau te le dire en toutes les langues, tu ne nous crois pas. Pourquoi ? Parce que peu importe l'opinion des gens, ce qui fait qu'on retrouve de la confiance en soit, c'est la façon dont on se perçoit soit même.
    Tu as vraiment beaucoup perdu, tu as un courage exemplaire. Je parie avec qui veut que ton objectif tu vas l'atteindre. Par objectif, je n'entends pas 'les kilos en moins' (dans ce cas, cet objectif est largement atteint), mais par le déclic du "Waw, je suis vraiment belle, ce corps je l'ai mérité, et je m'aime". Tu vas y arriver.

    Perdre du poids comme tu le fais, c'est pas facile, le régime c'est contraignant, c'est long, mais effectivement, tu peux passer par une phase de déprime car tu ne te reconnais plus dans ce corps. Cela peut passer par l'essayage d'un pantalon, par simplement l'observation dans une glace... Oui tu as perdu, mais tu n'aimes pas pour autant ce corps. Ce n'est pas facile à encaisser, c'est sûr.

    Donc en définitive, il faut que tu continue sur ce rythme, déjà parce qu'il te convient bien niveau perte de poids, mais aussi car ce n'est pas trop rapide non plus, tu as le temps d'observer ce corps, de le voir changer.

    Je te le dis, je te le répète, à mes yeux et à nos yeux à tous, tu as un courage extraordinaire, une volonté de fer, tu es belle, sympa, tu as de l'humour ... Donc non, la perfection tu ne l'atteindras pas, mais ce n'est le but de personne. Je ne te souhaite que de t'aimer dans le miroir, mais promis juré craché, ce jour arrivera, et peut être plus tôt que tu ne le crois. Je t'embrasse fort & bon courage encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile... Ma Cécile... Je n'ai pas répondu plus tôt parce que... Parce que je n'y arrivais pas. Tout ce que tu as écrit est vrai et je me suis prise une grosse claque. Ton message m'a beaucoup touchée, comme toujours, mais celui là plus particulièrement. Tu as mis le doigt là où ça fait "mal" et je t'en remercie infiniment. Sans ton soutien sans failles, je n'en serais pas là aujourd'hui, donc vraiment... Tu sais toute la gratitude que j'ai envers toi et tous les autres...
      J'ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Vu que je n'arrive plus à gérer sa seule, comme une grande, je n'irai pas voir un nutritionniste pour autant (...) mais je compte voir un psy. J'ai justement le nom d'une psy sous la main, et je suis certaine qu'elle sera super. Je n'osais pas parce que j'avais peur des clichés, tu sais. Genre tu vas là-bas c'est parce que t'es zinzin. Mais j'sais que je ne suis pas folle, j'ai simplement besoin qu'on m'écoute et qu'on rationalise mes pensées, pour ne plus être si émotive.
      Enfin bon, je te raconte tout ça mais on s'en fout, aujourd'hui j'ai le moral ! Même si ce matin sur la balance j'aurais pu pleurer tellement je n'étais pas fière de moi, mais SOIT. C'est ainsi et rien ne sert de pleurnicher, j'ai décidé d'agir correctement comme je le faisais au début... Comble du bonheur ? Ma nouvelle veste se nomme 44 et mon nouveau t-shirt s'appelle M ! Héhéhéhé :D
      A très vite ma jolie <3

      Supprimer
    2. :) Je suis ravie que tu aies retrouvé le moral, je pense que ces périodes de hauts et de bas sont normales et inévitables. Tant que tu nous les confies, on peut toujours te remonter le moral, donc surtout, continue de parler, de t'exprimer, de gueuler quand ça va pas, c'est vraiment essentiel.
      C'est vraiment super pour la psy, je comprends que taper le numéro d'une psy sur son téléphone, ce n'est pas une démarche facile, car on est catalogué comme quelqu'un " a problèmes ". Mais les gens qui ont vraiment des problèmes, ce sont ceux qui se refuse de les voir en face. Je trouve que ta démarche est très honorable, et ça ne peut que t'aider ! Et puis, la satisfaction du 44 et du M, ça n'a pas de prix !
      Alalala Sonia, quand je te dis que l'objectif, tu vas l'atteindre ... :)

      Supprimer
  3. Je crois que les copines du dessus ont tout dit, je me joins à elles pour t'encourager encore une fois et te rappeler à quel point tu es admirable. Comme je l'ai déjà dit, j'espère marcher dans tes pas. Courage ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tous ces petits compliments (...) on m'en fait beaucoup mais je les accepte toujours avec plaisir parce que ça touche énormément :)
      J'espère que tout se passe bien pour toi... Et n'oublies pas : quand on veut, on peut ! Courage et au besoin, je suis là :)

      Supprimer
  4. Ravie de voir que ça marche pour vous...
    Moi j'ai perdu 10 kilos et j'étais contente mais là je stabilise et ça me désespère.
    Je fais du sport tout les jours et rien n'évolue pour le moment mais je me suis quand même aperçu que le regard des gens a changé. Les gens en sur-poids sont plus combatifs que les autres ... Alors je résiste. J'espère moi aussi remettre du 44 et franchement si je ne reviens pas au 42 je ne bouderais pas c'est sûr et certain. Tout ça pour vous dire bon courage et bon combat (car c'est quand même une lutte contre soi même)et j'attends votre prochaine vidéo avec impatience . Anne laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien souvent on ne constate que ce qui se passe sur le moment, lorsqu'on est agacé : autrement dit pas grand chose. Vous avez perdu 10 kilos et c'est super ! Vraiment, c'est honorable. On a tendance à oublier que perdre ne serait-ce que 5 kilos ça demande de la volonté et une maîtrise de soi comme vous le disiez. Par conséquent c'est une bêtise de se décourager et d'oublier tout ce qu'on a fait et qu'on continue à faire.
      Je ne sais pas si vous connaissez le système des "paliers". Le corps lutte à un moment donné et ne veut plus perdre de poids ! Cela peut durer deux ou trois semaines comme deux mois. C'est une façon pour votre corps de se défendre, tout autant de stratagèmes pour nous faire faillir à nos objectifs. C'est frustrant mais il ne faut pas oublier que la perte revient d'un coup, comme auparavant. Aussi, c'est une manière pour notre corps d'enregistrer ce nouveau poids... Et par conséquent de ne pas en reprendre au moindre excès. Si vous n'êtes pas arrivée à votre poids de forme, ça va repartir, continuez et persistez, vous ne serez pas déçue ! :)
      En tout cas, je suis ravie de voir que vous êtes venue jusqu'ici depuis ma vidéo sur YouTube. Je compte en poster une début de semaine prochaine, je vais voir comment l'organiser pour que ça ne fasse pas "fouillis" et que cela ne devienne ennuyeux... Merci encore de m'avoir lu, à très vite !
      Sonia

      Supprimer
  5. Tu as déjà fais d'énorme progrès, il ne faut pas que tu te démoralise! 25kg en moins c'est déjà un très grande satisfaction, et le principal c'est que tu te sentes mieux dans ton corps. J'ai créé un blog sur l'acceptation de soi (http://unmilliondebeautes.blogspot.com), je n'en suis qu'à mes débuts mais j'ai pour objectif d'aider les femmes qui me lisent à se sentir mieux dans leur corps. Je veux dénoncer l'unique standard de beauté que nous impose la société au travers des pubs etc.. Pour moi chaque femme est unique, et elle n'a pas a s'imposer de régimes si elle se sent bien dans son corps et qu'elle n'a pas de soucis de santé qui l’amènerait à suivre un régime alimentaire.
    Des bisous, garde courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup cette manière de penser et de voir les choses ! Pour ma part il me fallait vraiment faire quelque chose, 112 kg pour 1m57 c'était énorme ! Mais je suis totalement d'accord sur le fond, les femmes qui n'ont pas besoin de perdre du poids vis-à-vis de leur santé devraient s'accepter (plus facile à dire qu'à faire) et oublier les dictâtes de la minceur que nous imposent les sociétés modernes et tout ce qui en découle (publicités, magazines,...).
      Je vais de ce pas lire ton blog. A très vite !

      Supprimer
  6. Je découvre ton blog.. J'arrive en retard sur ce post mais je voulais commenter.
    Tu es forte. Tu es une femme très forte. Parce que pour supporter ces dictats que l'on nous impose aujourd'hui sur l'image de la femme, il faut être forte. Tu n'es pas faible. Alors déjà, vois-toi comme une femme forte, c'est déjà énorme crois moi !

    Peu de personnes auraient créé un blog et auraient encouragé d'autres filles dans le même cas. Tu as perdu 25 kg c'est super ! Ne te décourage pas ! Si tu as raison à en perdre 25, tu en perdras d'autres ! Je te souhaite beaucoup de courage et si tu as besoin de parler, je suis là. J'aime écouter, je poste mes écrits sur mon blog (du moins je commence) et je sais comme cela peut faire du bien de parler !

    Ne désespère pas ! La vie passe et tu perds des instants à rire, à sourire, à parler, à t'épanouir! Courage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Complètement raison. C'est surtout ta dernière phrase qui m'a fait prendre conscience que je me prenais la tête pour de la m*rde et que je dois profiter.
      Disons que je trouve toujours les mots pour encourager les autres, et j'y crois profondément, mais je ne sais pas (...) pour moi c'est comme si tout était erroné et rien allait.
      Enfin c'est très compliqué dans ma petite tête, mais ça me fait plaisir de lire des messages comme les tiens parce que ça m'aide énormément à prendre sur moi et avancer. Du coup, merci beaucoup ! Mille fois, je dirais même ! :)

      Supprimer
  7. Derien, vraiment !
    On a toujours les mots et les solutions pour les autres mais jamais rien pour nous... Profite des moments où tu te sens bien pour continuer à te battre et à positiver, ça t'aidera à peut-être réduire les moments de blues ?
    Gros bisous =)

    RépondreSupprimer
  8. je te comprends ce n'est pas facile malgré que je ne fasse pas de régime je comprend ce que tu ressens...courage ma belle^^

    RépondreSupprimer